À son de trompe, on nous annonce la sortie du dernier bouquin de Michel Onfray, au titre éloquent : Décadence. L’auteur, nous dit-on, y reprend un certain nombre de thèmes familiers pour conclure que la civilisation occidentale est en train de sombrer définitivement sous les effets conjugués de la modernité consumériste, de l’exténuation du spiritualisme chrétien, de la montée de l’islam en Europe et de quelques autres facteurs non moins originaux.