éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Luttes-politiques

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 27 mars 2020

Relever l’échine et refuser l’autorité arbitraire

Dans Moi, Silvio de Clabecq, militant ouvrier, Silvio Marra relate trente ans de luttes aux forges de Clabecq, une usine sidérurgique près de Bruxelles, pour améliorer les conditions de travail et pour empêcher la fermeture du site. Ces extraits choisis de son récit (disponible au format numérique) témoignent de son optimisme et de sa conviction que la force des travailleurs, c'est le nombre et l'unité de la classe.

Lire la suite...

mercredi 12 février 2020

Le son de la lutte armée

Dans un entretien avec le musicologue Luis Velasco-Pufleau, Jean-Marc Rouillan évoque le lien qu'entretient la musique avec son engagement politique depuis Mai 68, de la place qu'il attribue à la musique dans la mémoire des luttes politiques.

Lire la suite...

samedi 8 février 2020

Lutter contre la résignation et la peur

Les Forges de Clabecq est une usine sidérurgique près de Bruxelles. Pour Silvio et ceux qui y travaillent, le quotidien, c’est d’abord le combat contre les attitudes de résignation et de peur. Dans son livre, Silvio relate trente ans de luttes pour améliorer les conditions de travail et pour empêcher la fermeture du site. Avec une confiance jamais démentie dans sa classe, Silvio témoigne d'un certain optimisme – même dans la lutte contre une fermeture – et de la conviction que la force des travailleurs, c'est le nombre et l'unité de la classe. Et il refuse de condamner la violence des travailleurs comme d'exclure cette violence de l'arsenal de la lutte. Silvio le dit sur un ton d'évidence, qui contraste salutairement les propos de nos politiques et de nos journalistes, qui ont pris l'habitude de réclamer des travailleurs qu'ils condamnent leur propre violence.

Lire la suite...

vendredi 31 janvier 2020

La grève

Le monde des Prolos selon Louis Oury est celui de la guerre froide, des écarts et des affrontements sociaux qui vont culminer avec la grande grève de l’été 1955. Il livre un témoignage d’apprentissage, celui d’un jeune chaudronnier issu du monde agricole des régions rurales de la Loire, pour qui le passage par la condition ouvrière est une étape dans un parcours de promotion sociale. À Saint-Nazaire, dans les chantiers navals, il se rapproche d’une classe ouvrière nullement enchantée...

Lire la suite...

mardi 28 janvier 2020

Howard Zinn (1922-2010). Retour sur la vie d’un historien et militant

En post-scriptum : « Bibliographie en langue française »

Dans son autobiographie, Howard Zinn (1922-2010) livre la trame individuelle de sa conception de métier d’historien soucieux de remettre les classes populaire, avec leur quotidien et leurs idéaux, à leur place d’acteur principal de l’histoire.

Lire la suite...

lundi 30 septembre 2019

Murray Bookchin et les errances de la gauche révolutionnaire (I)

L’œuvre de Murray Bookchin commence à être mieux connue en France. Les traductions et les publications se multiplient, ses concepts (notamment celui de « municipalisme libertaire ») se diffusent et alimentent les mouvements sociaux. Bookchin est incontestablement dans l’air du temps : il apparaît aux yeux de beaucoup comme un sage, le doux prophètede l’écologie et de la démocratie directe. On en oublierait presque que, de son vivant, l’auteur de Ecology of Freedom fut l’objet de polémiques incessantes, qu’il fut souvent isolé et attaqué et finit même par faire ses adieux officiels au mouvement anarchiste.

Lire la suite...

mardi 24 septembre 2019

Le municipalisme libertaire : une politique de démocratie directe

Peut-être que le plus grand échec des mouvements de reconstruction sociale (je fais en particulier référence à la gauche, aux groupes d’écologie radicale et aux organisations qui prétendent parler au nom des personnes opprimées) est de n’avoir pas su développer une forme politique capable de porter le peuple au-delà des limites du système actuel.

Lire la suite...

mercredi 3 juillet 2019

Les chemins d’une victoire pour la gauche (II) La meilleure arme contre la dépolitisation, c’est une dynamique de lutte collective

Une partie significative de la nouvelle génération militante, soucieuse d’horizontalité libertaire et méfiante à l’endroit des structures syndicales et partidaires, souscrit à la « démultiplication des causes de lutte et des terrains de mobilisation ». Comment Serge Halimi appréhende-t-il ces « nouvelles radicalités » qu’on retrouve à Nuit debout, à Tolbiac, sur les ZAD, à Tarnac ou dans les cortèges « autonomes » ?

Lire la suite...

jeudi 7 mars 2019

La cruche brisée

Comme mon ami Bergeret ne cessait de grommeler dans sa barbe, je lui ai demandé la raison de son irritation. « Comment voulez-vous garder votre calme quand vous entendez débiter de telles âneries à longueur d’émission ? », m’a-t-il répondu en désignant son ordinateur sur l’écran duquel on voyait l’intérieur d’un studio d’information. Des journalistes et leurs invités y étaient en train de « décrypter » l’actualité ou plutôt de l’accommoder à leur façon.

Lire la suite...

vendredi 4 janvier 2019

Les « gilets jaunes » et la question démocratique

Le mouvement des Gilets jaunes ne cesse d’embarrasser le pouvoir, ses défenseurs et ses interprètes médiatiques privilégiés. Porté par des personnes entrées par effraction dans l’espace public, il met sur le devant de la scène des questions gênantes. Non pas qu’elles soient nouvelles, mais les gouvernants en ont perdu depuis longtemps les réponses. Ou plutôt, les institutions par lesquelles ils gouvernent se sont largement fondées sur le refoulement de ces questions, leur oubli.

Lire la suite...

- page 1 de 2