éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 17 février 2019

La France, fille aînée de l’Église

Plus que les tournées plus ou moins « populaires » dont les candidats de droite émaillent leurs campagnes, regardons les visites et discours propres à ramener les clientèles conservatrices égarées…

Lire la suite...

samedi 16 février 2019

Le mot « alcool » saoule-t-il ?

Au début des années 1980, , une jeune femme écrivait un livre sinistre qui sembla le portrait d'une génération. Curieux. Avec Billets noirs, Jayne Anne Philips mettait en scène la déglingue de jeunes paumés, tristes et nerveux. Sur fond de rock'n roll.

Lire la suite...

vendredi 15 février 2019

Les « gilets jaunes » et la Révolution française : quand le peuple reprend l’histoire

« Sommes-nous en 1789 ? » Depuis l'automne 2018, la question se réinvite dans le débat public à l’occasion du mouvement des « gilets jaunes ». Les Français cèderaient-ils de nouveau à leurs vieux penchants révolutionnaires ? Pour l’historien américain Steven Kaplan, ils avaient pourtant dit « adieu » à leur révolution lors du Bicentenaire de 1989.…

Lire la suite...

jeudi 14 février 2019

La justice, si elle est de ce monde, ne viendra pas des tribunaux

Qu’il évoque les ravages de l’amiante, l’écrivain italien Alberto Prunetti tient un discours sans concession sur les méfaits du capitalisme. Serge Quadruppani l’a rencontré pour évoquer les transformations de l’exploitation et la destruction des territoires.

Lire la suite...

mercredi 13 février 2019

Le cauchemar de la réélection de Trump et les moyens de le conjurer

Imaginons l’inimaginable. Imaginons la manière dont Donald Trump pourrait être réélu à la présidence des États-Unis. Il est certes très impopulaire, et c’est le plus grand bouffon que nous ayons jamais vu à la Maison-Blanche, mais il réussit à déshonorer sa fonction presque tous les jours…

Lire la suite...

mardi 12 février 2019

Le « vote souffrance », le Front national et le secret de Polichinelle

Pour la deuxième fois en 2017, le Front national arrivait au second tour des présidentielles. Et à nouveau les grands médias et leurs intervieweurs vedettes jouaient leur partition : au débat démocratique, ils préféraient de nouveau asséner des leçons de bienséance républicaine, de morale civique et de tactique électorale aux électeurs déviants. En 2012, Gérard Noiriel analysait les limites du travail de mobilisation des historiens contre la « propagande nationaliste » et la manière dont les « professionnels de la parole publique » accusaient les classes populaires de donner une réponse irrationnelle à leur « détresse ».

Lire la suite...

lundi 11 février 2019

Patrick Boucheron : un historien sans gilet jaune

Le gilet jaune est le vêtement que portent les gens en détresse sur le bord de la route et les ouvriers qui travaillent sur la voirie ou sur les chantiers. Ce sont les invisibles, ceux qui craignent que le public ne les voit pas, qui sont contraints d’enfiler ledit gilet. Patrick Boucheron n’est assurément pas dans ce cas. Professeur au Collège de France, il est l’historien professionnel qu’on entend le plus souvent à la radio, qui bénéficie du plus grand nombre de comptes rendus dans la presse et qui est le plus régulièrement invité dans les grandes manifestations culturelles. À peine sorti de l’imprimerie, son dernier ouvrage, consacrée aux « vies posthumes d’Ambroise de Milan (IVe-XVe siècles) » a déjà bénéficié de nombreux comptes rendus élogieux dans les médias.

Lire la suite...

dimanche 10 février 2019

Charlemagne

La figure du roi franc (v. 742-814), fils de Pépin le Bref, couronné empereur d’Occident en 800, n’est pas très présente dans les discours de campagne. Alors que l’image de l’empereur Charlemagne à la barbe fleurie « qui a inventé l’école » est un cliché de l’histoire de la IIIe République, Nicolas Sarkozy ne la mobilise qu’à Strasbourg, capitale du Parlement européen, pour donner à la construction européenne une mémoire séculaire.

Lire la suite...

samedi 9 février 2019

Les livres cultes et Thomas Pynchon

Les États-Unis ont inventé les « cult-books », des livres-cultes. Des livres qui suscitent une passion si frénétique qu'ils deviennent, quasi souterrainement, d'énormes succès alors que rien ne semblait les y destiner. Ce sont des best-sellers paradoxaux, des livres tordus et bruissants qui, au mieux, auraient dû connaître la brève estime des critiques et les bacs des soldeurs. Extrêmement réconfortant.

Lire la suite...

vendredi 8 février 2019

Pourquoi les programmes d’histoire déchaînent-ils tant de passions ?

Il est rare que la publication d’un nouveau programme d’histoire, même lorsqu’il ne s’agit que de menus changements, ne suscite pas une controverse, désormais largement relayée par les médias. L’histoire passionne, dit-on. Et sans doute devrait-on s’en réjouir, nous qui l’écrivons et l’enseignons…

Lire la suite...

- page 1 de 31