Sur les lois liberticides et l’avenir biologique : remarques sur la présentation au Parlement d’une loi qui risque d’instituer l’irréversibilité de la pollution génétique en organisant une apparente coexistence entre plantes OGM et non-OGM.