éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - gilets-jaunes

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 25 novembre 2019

Un an après : les gilets jaunes, le retour de la question sociale et l'avenir de la planète

Un an après le début du mouvement des gilets jaunes, Gérard Noiriel livre un nouveau chapitre conclusif à la réédition de l’Histoire populaire de la France, analysant le retour brutal de la question sociale sur le devant de la scène politique depuis la fin de l’année 2018.

Lire la suite...

mercredi 17 avril 2019

Ce que les gitans font aux gens en vue (I) Les « gilets jaunes »

Pour la première fois peut-être en France, les tsiganes, voyageurs et forains se sont sentis en accord avec un mouvement social de grande ampleur. Et loin d’avoir attrapé le train en marche après l'affrontement de Christophe Dettinger avec une escouade de policiers, le monde du voyage, non pas une élite militante mais une grande partie des réseaux familiaux qui le constitue, a contribué dès sa naissance à l'ampleur du mouvement les « gilets jaunes ».

Lire la suite...

mercredi 6 mars 2019

Le mépris de classe (II) La question de l’intentionnalité

Dans mon précédent blog, j’ai cité les propos que Gaspard Gantzer a tenus, après la manifestation des « gilets jaunes », sur la chaîne C-News, le 19 février : « Je suis sûr que si on faisait des tests de QI à l’entrée des manifestations, il n’y aurait pas grand monde ! »

Lire la suite...

lundi 4 mars 2019

Le mépris de classe des années 1930 à nos jours

Le mouvement des « gilets jaunes » a permis de faire resurgir, dans l’espace public, la question du mépris de classe.

Lire la suite...

mercredi 20 février 2019

Les « gilets jaunes », l’antisémitisme et la « démocratie du public »

L’agression verbale dont a été victime l’académicien Alain Finkielkraut le samedi 16 février, en marge de la manifestation des « gilets jaunes », a relancé la polémique sur le rôle joué par l’extrême droite dans ce mouvement. Je m’empresse de souligner que je condamne moi aussi fermement les insultes antisémites dont cette personnalité a été l’objet. Le parquet de Paris a porté plainte. C’est désormais à la justice de faire son travail. La question qu’on est néanmoins en droit de se poser concerne le traitement médiatique de cette affaire, qui a fait l’objet d’une dénonciation unanime et la une de l’actualité pendant plusieurs jours.

Lire la suite...

vendredi 15 février 2019

Les « gilets jaunes » et la Révolution française : quand le peuple reprend l’histoire

« Sommes-nous en 1789 ? » Depuis l'automne 2018, la question se réinvite dans le débat public à l’occasion du mouvement des « gilets jaunes ». Les Français cèderaient-ils de nouveau à leurs vieux penchants révolutionnaires ? Pour l’historien américain Steven Kaplan, ils avaient pourtant dit « adieu » à leur révolution lors du Bicentenaire de 1989.…

Lire la suite...

lundi 11 février 2019

Patrick Boucheron : un historien sans gilet jaune

Le gilet jaune est le vêtement que portent les gens en détresse sur le bord de la route et les ouvriers qui travaillent sur la voirie ou sur les chantiers. Ce sont les invisibles, ceux qui craignent que le public ne les voit pas, qui sont contraints d’enfiler ledit gilet. Patrick Boucheron n’est assurément pas dans ce cas. Professeur au Collège de France, il est l’historien professionnel qu’on entend le plus souvent à la radio, qui bénéficie du plus grand nombre de comptes rendus dans la presse et qui est le plus régulièrement invité dans les grandes manifestations culturelles. À peine sorti de l’imprimerie, son dernier ouvrage, consacrée aux « vies posthumes d’Ambroise de Milan (IVe-XVe siècles) » a déjà bénéficié de nombreux comptes rendus élogieux dans les médias.

Lire la suite...

lundi 28 janvier 2019

Tout est possible, même les assemblées d’autogestion au milieu des carrefours

« Le mouvement des “gilets jaunes” n’est pas une classe mais un mouvement hétéroclite, une nébuleuse où des politisés de toutes les couleurs se mêlent à celles et à ceux qui ont banni la politique de leurs préoccupations. Le caractère global de la colère empêche les traditionnels tribuns du peuple de récupérer et de manipuler le troupeau. Car ici, il n’y a pas, comme d’habitude, un troupeau qui bêle en suivant son boucher. Il y a des individus qui réfléchissent sur les conditions de plus en plus précaires de leur existence quotidienne. Il y a une intelligence des êtres et un refus du sort indigne qui leur est fait. La lucidité se cherche à tâtons, frayant sa voie dans les incertitudes. »

Lire la suite...

mardi 22 janvier 2019

Les sans-voix à la porte de l’histoire

Aussi multiples que soient les différences entre la période révolutionnaire de 1789 et celle où les « gilets jaunes » invoquent les cahiers de doléances, une vision commune du monde semble traverser le temps…

Lire la suite...

vendredi 4 janvier 2019

Les « gilets jaunes » et la question démocratique

Le mouvement des Gilets jaunes ne cesse d’embarrasser le pouvoir, ses défenseurs et ses interprètes médiatiques privilégiés. Porté par des personnes entrées par effraction dans l’espace public, il met sur le devant de la scène des questions gênantes. Non pas qu’elles soient nouvelles, mais les gouvernants en ont perdu depuis longtemps les réponses. Ou plutôt, les institutions par lesquelles ils gouvernent se sont largement fondées sur le refoulement de ces questions, leur oubli.

Lire la suite...

- page 1 de 2