éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Usages-publics-histoire

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 31 octobre 2018

Éric Zemmour tente de discréditer les historiens de métier

Dans un article publié par Le Figaro le 14 novembre 2013, Éric Zemmour écrivait : « L’Histoire – arrachée de gré ou de force aux historiens professionnels – est en train de (re)devenir l’arme politique qu’elle fut à la veille de la Révolution, et plus encore au XIXe siècle, lorsque les grands historiens comme Michelet préparèrent les esprits à l’avènement de la République. »

Lire la suite...

mardi 30 octobre 2018

Réflexions sur la « gauche identitaire »

Dans l’introduction de mon livre sur l’Histoire populaire de la France, j’ai affirmé que « le projet d’écrire une histoire populaire du point de vue des vaincus a été accaparé par des porte-parole des minorités […] qui ont contribué à marginaliser l’histoire des classes populaires »…

Lire la suite...

dimanche 28 octobre 2018

L'affaire Dreyfus

Dans la préface des Preuves (1898), Jean Jaurès écrivait, à propos de la révision du procès d’Alfred Dreyfus : « Dans le terrain que doit fouiller la Cour de cassation, il n’y a pas un seul fragment de vérité qui ne soit recouvert d’un mensonge judiciaire. La Cour de cassation aura-t-elle le courage de briser ces mensonges légaux pour chercher la vérité ? Pourra-t-elle concilier la fonction légale qui lui est assignée par le Code avec la fonction quasi révolutionnaire que lui assignent les événements ? »

Lire la suite...

jeudi 25 octobre 2018

Ce qui se joue autour des débats sur l'enseignement de l'histoire

Entre pas de course et rouleau compresseur, le ministère « en marche » poursuit son travail de destruction en s’attaquant désormais au lycée. Alors qu’il faut en moyenne deux ans pour réécrire des programmes scolaires, c’est en trois mois que les prochains auront été réécrits…

Lire la suite...

dimanche 21 octobre 2018

Jean Jaurès

La grande figure historique de Jaurès servit d'abord au futur président de bélier contre le Parti socialiste. Ce 3 septembre 2006, il n’est toutefois évoqué qu’au détour d’une citation dans un discours fait à des lycéens à l’occasion d’une remise de prix : « Il faut que, par un surcroît d’efforts et par l’exaltation de toutes vos passions nobles, vous amassiez en votre âme des trésors inviolables », disait Jaurès en 1890 – alors qu'il était conseiller municipal et républicain conservateur…

Lire la suite...

vendredi 19 octobre 2018

Reproblématiser l’actualité

J’ai créé le blog « Le populaire dans tous ses états » dans le but d’approfondir, d’expliciter et de discuter des questions que j’ai développées dans Une histoire populaire de la France

Lire la suite...

dimanche 14 octobre 2018

Léon Blum

Né en 1872 dans une famille juive alsacienne montée à Paris, Léon Blum a été un étudiant que l’on pourrait qualifier de « soixante-huitard » avant la lettre. Après avoir réussi le concours d’entrée à Normale sup à l’âge de 18 ans, il est renvoyé de cette école en 1891. Il entreprend alors des études de droit qui lui permettent d’intégrer le Conseil d’État, fin 1895…

Lire la suite...

dimanche 7 octobre 2018

Emmanuel Macron, ou L'Histoire sans le peuple

Souvent présenté comme le « président des riches », Emmanuel Macron apparaît surtout comme le porte-parole de son propre milieu social, la fraction la plus aisée des classes moyennes. Il estime que ces dernières ont été l’acteur central de l’histoire de France, et qu’aujourd’hui elles sont « les grandes sacrifiées de la mondialisation ». Propos d’autant plus surprenants que toutes les statistiques convergent pour démontrer que ce sont bel et bien les ouvriers qui ont été touchés au premier chef par les délocalisations, la précarisation de l’emploi et le chômage.

Lire la suite...

page 2 de 2 -