En décembre 1792, Robespierre s’oppose, devant la Convention, à l’opportunité de faire le procès de Louis XVI. Le 21 janvier 1793, le roi est décapité après un vote majoritaire des députés. Par quels arguments celui qui avait demandé, le 30 mai 1791, l’abolition de la peine de mort à la Constituante invoque-t-il désormais celle du roi ? Pourquoi Robespierre s'écarte-t-il des députés qui avaient refusé l’abolition de la peine de mort lorsque ces « premiers principes de la raison » étaient réclamés « en faveur de tant de malheureux dont les délits sont moins les leurs que ceux du gouvernement » ?