éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 6 septembre 2015

Il y a critique et critique

J’écoutais récemment, sur France-Culture, un éminent sociologue à qui on demandait de caractériser le type de critique sociale qu’on peut trouver dans les œuvres de Michel Houellebecq. Il répondit que l’écrivain formulait en effet une critique de la société capitaliste et du libéralisme, mais une critique de droite.

Lire la suite...

dimanche 9 février 2014

Les briseurs de tabous

À en croire la représentation que les médias donnent des sphères dirigeantes, celles-ci semblent peuplées d’une foule de croyants convaincus qu’en dehors de l’Église « Modernité » il n’est point de salut pour le genre humain et que, pour avancer sur le chemin conduisant au meilleur des mondes, il est indispensable de « briser les tabous » archaïques qui verrouillent encore l’ancien…

Lire la suite...

jeudi 1 mai 2008

Contre-réforme

Dans le vocabulaire politique et social actuel, l’un des termes les plus caractéristiques est assurément celui de « réforme ». Surtout depuis le triomphe du sarkozysme qui en a fait le thème le plus obsédant de sa propagande, répercuté à satiété par les médias. A vrai dire, ce n’est pas d’hier que le « réformisme » tous azimuts s’est répandu en France. On peut même, plus précisément, remonter aux années 1980, à l’époque où le parti socialiste, renonçant à faire la politique économique et sociale de gauche promise lorsqu’il était dans l’opposition, a entrepris d’effectuer un « recentrage », c’est-à-dire un virage à droite, dont on peut, avec le recul, mesurer les effrayants dégâts dans tous les domaines.

Lire la suite...