éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Prisonnier-politique

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 23 août 2019

Un été en prison (VI) Peine... de cœur

Dans ce dernier volet de la série « Un été en prison », réincarcéré pour une phrase, JMarc Rouillan raconte non seulement l'injonction aux regrets « sincères » et à se repentir publiquement, mais aussi celle à disparaître, à nier son combat politique et vivre sans passé, à se faire invisible et silencieux. Deux ans plus tard, l'auteur ressortira de prison sans regrets, et toujours aussi visible et bruyant…

Lire la suite...

vendredi 2 août 2019

Un été en prison (V) Pour une poignée de mots

Réincarcéré depuis des mois pour une poignée de mots, JMarc Rouillan raconte l'injonction au repentir, aux regrets, qui serait un sésame à une procédure de suspension de peine. En contrepoint, il réaffirme sa position de résistance comme une fidélité à une génération aujourd'hui disparue, comme un hommage à une aventure sociale et humaine.

Lire la suite...

vendredi 26 juillet 2019

Un été en prison (IV) Depuis l'intérieur

De retour derrière les barreaux, JMarc Rouillan retrouve en même temps de « vieilles connaissances », les habitudes de la détention et celles du récit, du croquis de « personnages » et de la récolte d'anecdotes dont sont faits le quotidien carcéral.

Lire la suite...

jeudi 18 juillet 2019

Un été en prison (III) Clairefontaine

De retour aux Baumettes (Marseille) après une hospitalisation d'urgence, JMarc Rouillan retrouve, avec le béton et les grilles, la rumeur et le manque de tout vrai silence. Récit de la détention de masse et de la prison ordinaire à flux tendu en ce début de deuxième millénaire…

Lire la suite...

vendredi 12 juillet 2019

Un été en prison (II) Mon ami Chester Erdheim

Ce n’est qu'une fois le quotidien de JMarc Rouillan redevenu carcéral à plein temps que l’écrivain est revenu habiter le détenu. Cette réincarcération (aux Baumettes, Marseille) n’a toutefois pas été aussitôt suivie par le retour pavlovien de l’écriture. Ce retout fut perturbé par une hospitalisation d’urgence qui allait déboucher sur le diagnostic d’une histiocytose rare, dite maladie de Chester-Erdheim…

Lire la suite...

vendredi 5 juillet 2019

Un été en prison (I) Le temps de la scintigraphie

Chez le « militant politique professionnel » qu’est JMarc Rouillan, l'écriture est indissociablement liée à l'expérience carcérale. Indissociable de la poursuite du combat politique par d'autres moyens – ainsi le premier livre, Dix ans d'Action directe, (écrit en prison au milieu des années 1990) est-il qualifié par l’auteur d’« acte de résistance contre l’effacement de nos mémoires ». Indissociable également de la lutte pour la survie : l'écriture est un antidote aux dégâts de la détention en longue peine. Écrite alors que l'auteur est de retour en prison (où il passera deux ans pour avoir donné à la presse un entretien), cette série de six textes que nous rééditons cet été est exemplaire de ce processus.

Lire la suite...

lundi 21 janvier 2019

Sur le procès et l’exécution de Louis Capet

En décembre 1792, Robespierre s’oppose, devant la Convention, à l’opportunité de faire le procès de Louis XVI. Le 21 janvier 1793, le roi est décapité après un vote majoritaire des députés. Par quels arguments celui qui avait demandé, le 30 mai 1791, l’abolition de la peine de mort à la Constituante invoque-t-il désormais celle du roi ? Pourquoi Robespierre s'écarte-t-il des députés qui avaient refusé l’abolition de la peine de mort lorsque ces « premiers principes de la raison » étaient réclamés « en faveur de tant de malheureux dont les délits sont moins les leurs que ceux du gouvernement » ?

Lire la suite...

lundi 8 novembre 2010

Vient de paraître : « Infinitif présent » – de Jean-Marc Rouillan, seuls ses livres sortent de prison

Alors que son nouveau livre, Infinitif présent, paraît aux éditions La Différence, Jean-Marc Rouillan vient de « fêter », au centre de détention de Muret, « deux années d’emprisonnement pour des mots ». Ses écrits sortent de prison, mais l’auteur y reste, tissant dans ce livre son quotidien carcéral avec les souvenirs du « dernier été de liberté, de vraie liberté, de liberté insurgée ».

Lire la suite...

jeudi 30 septembre 2010

Happy birthday !

Ce samedi 2 octobre, Jean-Marc Rouillan fête le deuxième anniversaire de sa réincarcération. Deux années de prison pour quelques mots.

Deux années d’emprisonnement pour une phrase dans une interview. Qui n’annonce aucune dévastation apocalyptique. Même pas sulfureuse. Une phrase que la Cour d’appel a qualifiée d’« ambiguë ».

Lire la suite...

mardi 28 octobre 2008

« Cette obligation de silence empêche notre expérience de tirer son vrai bilan critique »

Un message de Peter Handke en soutien à Jean-Marc Rouillan

En réaction à la révocation, par le juge d'application des peines « anti-terroriste », le 16 octobre 2008, du régime de semi-liberté de Jean-Marc Rouillan, pour un entretien qu'il a donné à L'Express le 2 octobre, l'écrivain Peter Handke met en relation la nécessité du témoignage, le besoin de comprendre et la paix civile.

Lire la suite...

- page 1 de 2