À la fin des années 1970 aux États-Unis, on assiste à une montée de la nouvelle droite sur le thème de la « défense de la famille ». Des femmes au foyer, d'origine populaire, des travailleuses paupérisées deviennent la cible de ce lobbying au nom de la protection de la famille, du refus de l'avortement et du maintient des différences de genre. Devenues des activistes contre l'amendement pour l'égalité des droits hommes-femmes, elles font passer ces campagnes réactionnaires nées dans la rue aux bureaux de vote.