éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Macron-Emmanuel

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 13 mars 2019

L'histoire n'est plus ce qu'elle était

Après la colonisation conçue comme un « partage de culture », la nostalgie du « récit national », une demande de pardon aux rois de France pour avoir violé leur sépulture entre autres projets de loi inlassablement déposés par l’ex-Front national et Les Républicains pour la reconnaissance du « génocide vendéen » ; Manuel Valls instrumentalisant la Marianne républicaine contre les femmes voilées en plein « été du Burkini » (2016) ; voilà que, pour le président Emmanuel Macron, « Versailles, c’est là où la République s’était retranchée quand elle était menacée »… La vision qu’on se fait à droite de l’histoire est décidément assez inquiétante.

Lire la suite...

jeudi 7 février 2019

Les bacchanales de la vertu : retour sur l’entre-deux-tours de la présidentielle 2017

Alignement éditorial général en faveur du vote Macron, culpabilisation unanime des abstentionnistes et acharnement démesuré contre Jean-Luc Mélenchon : voilà l’unique et simpliste mélodie qui fut jouée pendant deux semaines dans toutes les « grandes » rédactions de France par des éditocrates de tout poil et de tout grade…

Lire la suite...

lundi 10 décembre 2018

Violences policières. Un conseil de Clemenceau à Emmanuel Macron

Monsieur le Président, je vous fais une lettre que vous lirez peut-être, si vous avez le temps.

Lire la suite...

lundi 5 novembre 2018

Sommes-nous dans les années 1930 ?

Emmanuel Macron ayant affirmé, dans sa petite phrase du jour, qu’il était « frappé par la ressemblance entre le moment que nous vivons et celui de l’entre-deux-guerres », aussitôt les « décrypteurs » d’actualité ont ressorti leur manuel d’histoire pour noter la copie présidentielle. Mais la quasi totalité d’entre eux en sont restés à des considérations purement événementielles (centrées sur une comparaison des relations internationales entre les années 1930 et aujourd’hui). Ces réflexions superficielles ont permis à Zemmour et consort de dénoncer la « dramatisation » de la situation actuelle pour défendre les dirigeants d’extrême droite ayant conquis récemment le pouvoir. Hashtag « Salvini n’est pas Mussolini. Orban n’est pas Hitler. »

Lire la suite...

dimanche 7 octobre 2018

Emmanuel Macron, ou L'Histoire sans le peuple

Souvent présenté comme le « président des riches », Emmanuel Macron apparaît surtout comme le porte-parole de son propre milieu social, la fraction la plus aisée des classes moyennes. Il estime que ces dernières ont été l’acteur central de l’histoire de France, et qu’aujourd’hui elles sont « les grandes sacrifiées de la mondialisation ». Propos d’autant plus surprenants que toutes les statistiques convergent pour démontrer que ce sont bel et bien les ouvriers qui ont été touchés au premier chef par les délocalisations, la précarisation de l’emploi et le chômage.

Lire la suite...

samedi 9 juin 2018

Marche funèbre

Le macronisme – j’entends par là l’émergence d’un acteur politique et l’ensemble des facteurs plus ou moins contingents qui lui ont permis d’accéder à la tête de l’Etat – bien loin d’être le phénomène original et porteur d’avenir que veulent y voir ses partisans, n’est, somme toute, que l’aboutissement d’un long processus qui était déjà en germe dans l’effondrement sans gloire de la IVe République.…

Lire la suite...

dimanche 6 mai 2018

Crésus, président

L’animateur d’une émission télévisée a lancé à François Hollande : « On a dit que Macron était le “Président des riches”. Qu’en pensez-vous ? »…

Lire la suite...

dimanche 9 juillet 2017

Vas-y mon bébé

La Lituanie entend faire savoir que si elle a rejoint le « monde libre », c’est-à-dire capitaliste, c’est avec la ferme intention d’apporter sa contribution au progrès de la grande civilisation universelle : celle du Marché.…

Lire la suite...