Comme tous les ans tombent les feuilles. Hervé Kempf sort un nouveau libelle contre « les riches » et pour « sauver la planète » ; contre l'« oligarchie » et pour que « vive la démocratie ». Ce fonds de commerce donne quand même l'occasion aux militants anticapitalistes de France et de Navarre de battre la campagne.