éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 6 octobre 2018

Quand France culture monte un tribunal d'exception

Mercredi 12 septembre, alors que paraît Dix ans d'Action directe, France culture poste sur son site un montage d'archives assemblé à la va-vite sous le titre « Action directe, la politique et le terrorisme islamique selon Jean-Marc Rouillan ».

Lire la suite...

mardi 1 février 2011

En solidarité avec Pinar Selek (2)

Comment des efforts pour comprendre et guérir une société malade ont été tranformés en une menace pour des militant-e-s et des sociologues

À travers cet acharnement, l’État turc cherche à mettre fin aux travaux de cette militante. Après avoir travaillé sur (et avec) des travestis, des transexuelles et des enfants des rues à Istanbul, Pinar Selek finissait une enquête sur le PKK (parti des travailleurs du Kurdistan) lorsqu’elle a été arrêté en 1998. L’appareil répressif se serait mis en marche à la suite de son refus de donner les noms de ses contacts. Non seulement Pinar Selek n’a pas cédé à la répression mais elle a cofondé en 2001 la coopérative féministe Amargi. Ses dernières recherches portent sur le service militaire et la construction de la masculinité.

Lire la suite...

En solidarité avec Pinar Selek (1)

Comment des efforts pour comprendre et guérir une société malade ont été transformés en une menace pour des militant-e-s et des sociologues

Alors que la sociologue et militante féministe Pinar Selek s’apprête à subir une nouvelle épreuve de force avec la justice turque, nous avons jugé important de participer à la diffusion de sa plaidoirie devant la cour d’Assises d’Istanbul en mai 2006.

Lire la suite...

jeudi 20 mai 2010

Villiers-le-Bel : le procès d’une révolte

Le 21 juin prochain, quatre jeunes de Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) devront répondre devant la justice de faits survenus dans leur quartier les 25 et 26 novembre 2007. La mort de deux adolescents, renversés par une voiture de police alors qu’ils circulaient en mini-moto, avait révolté les jeunes de Villiers, qui affrontèrent victorieusement les CRS deux nuits durant. Plusieurs flics furent blessés par des tirs de chevrotines.

Lire la suite...

dimanche 31 janvier 2010

Exilé ou incarcéré : le destin des militants chiliens qui ont lutté contre le régime de Pinochet

Voilà vingt ans, quarante-neuf prisonniers politiques s'évadaient de la prison de haute sécurité de Santiago du Chili.

Lire la suite...

mercredi 25 novembre 2009

Retour sur les conditions de rupture d’une semi-liberté

Alors que le tribunal d’application des peines a refusé à Jean-Marc Rouillan sa demande de libération pour raison médicale (26 octobre 2009) et qu'il reste à ce jour sans soins, il nous a semblé utile de revenir sur l’historique du traitement dont il a fait l’objet.

Lire la suite...

mardi 29 septembre 2009

Médecine pénitentiaire

Six mois après son retour en prison à temps plein, en octobre 2008, Jean-Marc Rouillan a appris qu'il souffre d'une grave maladie évolutive. Alors qu'une nouvelle crise douloureuse le frappe actuellement derrière les murs des Baumettes, personne n'est disposé à lui donner un traitement adapté... en attendant une libération pour raison médicale. L'ancien militant d'Action Directe s'interroge dans ce qu'il serait permis d'appeler le « couloir de la mort lente ».

Lire l'article sur Le Post

mercredi 8 juillet 2009

Une interview qui coûte cher à un ancien terroriste…

Le texte qui suit a été extrait par Rafaëlle Gandini-Miletto d’un article de Martine Herzog-Evans, professeur à l’Université de Reims paru dans la revue Recueil Dalloz (2009, p. 1388-1393) ; reproduit avec l’aimable autorisation des éditions Dalloz – texte intégral sur www.dalloz.fr.

Lire la suite...

mardi 28 octobre 2008

« Cette obligation de silence empêche notre expérience de tirer son vrai bilan critique »

Un message de Peter Handke en soutien à Jean-Marc Rouillan

En réaction à la révocation, par le juge d'application des peines « anti-terroriste », le 16 octobre 2008, du régime de semi-liberté de Jean-Marc Rouillan, pour un entretien qu'il a donné à L'Express le 2 octobre, l'écrivain Peter Handke met en relation la nécessité du témoignage, le besoin de comprendre et la paix civile.

Lire la suite...