éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 21 octobre 2019

L’assassinat de Berneri à Barcelone en mai 1937

L’assassinat de Camillo Berneri et de Francesco Barbieri dans la nuit du 5 au 6 mai 1937 ne fut rendu public que le 8 mai (Boletín de Información, CNT-FAI). En raison sans doute de l’appel à la trêve lancé le 6 mai, les détails du meurtre ne furent rapportés par Solidaridad Obrera que le 11 mai, quelques jours après la fin des combats. On n’a jamais pu établir formellement qui fut responsable de la mort de Berneri et Barbieri…

Lire la suite...

mercredi 25 septembre 2019

Une force féminine consciente et responsable qui agisse en tant qu’avant-garde de progrès (III)

Dans le dernier volet de cet article, Miguel Chueca montre combien les Mujeres Libres espagnoles mirent en évidence les points aveugles de l’organisation syndicaliste révolutionnaire dont elles étaient issues. Elles mirent aussi à découvert les limites du seul combat contre les injustices issues de la différence de genre. Ce dernier pouvant éclipser – voire nier – le combat contre les différences de classe et la domination sociale.

Lire la suite...

mercredi 18 septembre 2019

Une force féminine consciente et responsable qui agisse en tant qu’avant-garde de progrès (II)

En réaction au soulèvement militaire de l'été 1936 et au succès rencontré par les premiers numéros de la revue issue du mouvement espagnol des Mujeres Libres, ses animatrices élargissent leurs actions en s'organisant au sein d'une organisation. Soutenir à la fois la cause de l'antifascisme et celle de l'émancipation féminine est dès lors le plan d'action de l'Agrupación Mujeres Libres…

Lire la suite...

mercredi 4 septembre 2019

Une force féminine consciente et responsable qui agisse en tant qu’avant-garde de progrès (I)

Émanation de l'anarchisme ouvrier, le mouvement des Mujeres Libres s'est engagé, de 1936 à 1939 en Espagne, dans une « double lutte » pour l’émancipation sociale et féminine : pour la « liberté extérieure » et la « liberté intérieure » de la femme. Dans le premier volet de cet article, Miguel Chueca revient sur les origines de cette organisation et celles de la revue éponyme.

Lire la suite...

mardi 2 mars 2010

Résistances ouvrières en Espagne (Asturies), 1983-1994 (2)

Paroles des ouvrières d'IKE

Au-delà de la célébration d'un combat exemplaire à tous égards, les ouvrières d'IKE offrent « un authentique manuel d'instructions pour agir dans le nouveau (et à la fois si ancien) capitalisme mondialisé ». Les lectrices et les lecteurs en jugeront sur pièces.

Lire la suite...

Résistances ouvrières en Espagne (Asturies), 1983-1994 (1)

Les salariées d'IKE contre la reconversion industrielle

« Dans des temps obscurs pour ceux d'en bas comme le sont les nôtres - mais quels temps ne le furent pas ? -, se souvenir, c'est déjà résister. C'est pour cela qu'on réprime la mémoire collective comme simple nostalgie réactionnaire et qu'on essaie d'effacer les traces de résistance afin de démontrer la naturalité des conditions d'exploitation actuelles. »

Lire la suite...