éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Critique-des-intellectuels

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 23 mai 2019

S'il y a une éthique intellectuelle

Pour Pascal Engel, l’éthique intellectuelle n’est ni réductible à l’éthique tout court, ni une simple branche de l’épistémologie : elle définit les normes qui fondent objectivement la correction des croyances. Dans son livre sur Les Vices du savoir, il montre que l’indifférence à l'égard de ces normes – que partagent, à l’échelle planétaire, tant de nos politiques, journalistes et universitaires contemporains – représente la forme la plus aboutie du vice intellectuel. Ce comportement n'est pas qu'un problème d’épistémologie ou de morale : il sape, dans la cité, la possibilité d’une démocratie véritable.

Lire la suite...

mercredi 15 mai 2019

L'intellectuel au pouvoir dans « 1984 » (I) Le passé n'existe pas

« Ce qu’il y a de vraiment effrayant dans le totalitarisme, […] c'est qu’il s’attaque au concept de vérité objective. […] La vérité [est] quelque chose qui existe en dehors de nous, quelque chose qu’il faut découvrir et non quelque chose que l’on peut inventer selon les besoins du moment », pensait Orwell. La leçon philosophique et politique de 1984, satire d'une prise du pouvoir par les intellectuels, tient dans le portrait d'un monde où le relativisme est devenu la pensée dominante.

Lire la suite...

jeudi 28 mars 2019

Le démon de Karl Kraus et le philosophe du Collège de France (3). Sur les intellectuels

On aurait pu attendre des journalistes et des intellectuels français qu’ils traitent Kraus autrement qu’ils traitent ses compatriotes de gauche, humanistes et démocrates issus des Lumières – ce qu’il n’est pas.

Lire la suite...

lundi 1 octobre 2018

Exhiber l'exhibition, la dénoncer, et encaisser sur les deux tableaux

Les bonnes recettes sont inépuisables. Profilé par La Découverte, le dernier livre d'images de Pascal Blanchard sur le sexe, la race et les colonies a été ovationné de Libération à Mediapart en passant par Arte TV. Des photos spectaculaires et troublantes illustrent l’imaginaire colonial et érotique construit au temps des colonies…

Lire la suite...

samedi 8 septembre 2018

La trahison des clercs arrivés au pouvoir avec les socialistes

Une faible poussée et une forte résistance : des partis de gauche en touche, des syndicats en retraite, des patrons dont dépendent les espoirs socialistes en matière d’investissement et de création d’emplois ; cette gravure d’époque (nous sommes en 1983) annonce bien le risque de la solitude pour un gouvernement de gauche tenté par une « rupture » avec le passé…

Lire la suite...

mercredi 6 juin 2018

Les haines de l’avant-garde intellectuelle parisienne

Il y a huit ans, la tournée à Paris de Noam Chomsky, qui n’était pas venu en France depuis trente ans, fut l'occasion d'un exercice exemplaire de détestation. Trois pages du Monde des livres pour convaincre ses lecteurs qu’ils doivent oublier Noam Chomsky. Portrait d'une haine exemplaire.

Lire la suite...

dimanche 8 avril 2018

Refus de célébration

— Eh bien, ai-je dit à mon vieux collègue Bergeret, les cheminots sont en train de nous faire une bien belle grève, vous devez être content, non, vous qui déploriez la léthargie sociale… On dirait que le pays est en train de se réveiller et de se mobiliser un peu partout. Une espérance nouvelle semble se lever… On croirait assister à une réédition de Mai 68.

Lire la suite...

dimanche 4 décembre 2016

Le rire de Marcello

Bergeret marmonnait en feuilletant son journal. Je lui lançai un regard interrogateur auquel il répondit avec un reste d’agacement dans la voix : « Heureusement qu’il y a aussi des intellectuels intelligents ! Écoutez donc ce qu’a déclaré Badiou au cours d’un entretien avec un journaliste. En réponse à une question sur ‟ce que la vie peut offrir, les raisons pour lesquelles il faut absolument changer le monde”, notre éminent penseur a dit : “Pour cela il faut prendre des risques”. Cette réflexion mérite qu’on s’y arrête un instant…

Lire la suite...

dimanche 6 septembre 2015

Il y a critique et critique

J’écoutais récemment, sur France-Culture, un éminent sociologue à qui on demandait de caractériser le type de critique sociale qu’on peut trouver dans les œuvres de Michel Houellebecq. Il répondit que l’écrivain formulait en effet une critique de la société capitaliste et du libéralisme, mais une critique de droite.

Lire la suite...

samedi 27 août 2011

La littérature est toujours propagande – autant savoir pour quoi

À propos des « écrits politiques » de Mark Twain

Depuis quelques années, éditeurs et traducteurs travaillent à exhumer Mark Twain des rayons de la littérature jeunesse. L’édition de La Prodigieuse Procession voudrait y contribuer avec l’idée de remettre au centre de la littérature l’intention morale, de réactiver une tension entre littérature et politique – ces contradictions vertueuses sans lesquelles l’œuvre littéraire, privée de vie, laisse ses lecteurs et le monde dans l’état où les auteurs les ont trouvés.

Lire la suite...

- page 1 de 2