éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Changement-social

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 3 juillet 2019

Les chemins d’une victoire pour la gauche (II) La meilleure arme contre la dépolitisation, c’est une dynamique de lutte collective

Une partie significative de la nouvelle génération militante, soucieuse d’horizontalité libertaire et méfiante à l’endroit des structures syndicales et partidaires, souscrit à la « démultiplication des causes de lutte et des terrains de mobilisation ». Comment Serge Halimi appréhende-t-il ces « nouvelles radicalités » qu’on retrouve à Nuit debout, à Tolbiac, sur les ZAD, à Tarnac ou dans les cortèges « autonomes » ?

Lire la suite...

vendredi 28 juin 2019

Les chemins d’une victoire pour la gauche (I) Rien sans le bloc social populaire au centre de sa stratégie

Dans son livre sur les expériences de la gauche française au pouvoir (1924, 1936, 1947, 1981), Serge Halimi analyse l’étonnante facilité des socialistes à produire des soldats zélés du marché : comment expliquer cet apparent grand écart ?

Lire la suite...

lundi 13 mai 2019

Les essais et les erreurs de la gauche

Alors que la gauche de gouvernement traverse la crise la plus importante de son histoire, de ses décombres émergent péniblement de nouvelles forces politiques. Comment peuvent-elles éviter le même destin ?  Un entretien entre Serge Halimi et Daniel Zamora…

Lire la suite...

mardi 29 janvier 2019

Rond-point et point à la ligne

Il n’aura fallu qu’un demi-siècle pour édifier les Français sur la vérité de l’« alternance républicaine » et sur son inaptitude à faire passer dans les faits la devise de la République. Inévitablement une nouvelle option devait à la longue se faire jour : « Ni droite, ni gauche. ». Ce fut Macron, et ses néo-rodomontades érigées en doctrine.

Lire la suite...

samedi 8 septembre 2018

La trahison des clercs arrivés au pouvoir avec les socialistes

Une faible poussée et une forte résistance : des partis de gauche en touche, des syndicats en retraite, des patrons dont dépendent les espoirs socialistes en matière d’investissement et de création d’emplois ; cette gravure d’époque (nous sommes en 1983) annonce bien le risque de la solitude pour un gouvernement de gauche tenté par une « rupture » avec le passé…

Lire la suite...

dimanche 5 novembre 2017

De notre servitude

Si demain quelque hurluberlu en mal de célébrité se mettait à claironner dans les médias qu’il vient de faire une découverte stupéfiante, inouïe, sans précédent, à savoir que la Terre est ronde et qu’elle tourne à la fois sur elle-même et autour du soleil en vertu d’une force d’attraction universelle, on lui rirait au nez en lui disant qu’il arrive un peu tard pour créer la surprise et qu’il serait bien inspiré de réviser ses classiques, qui nous ont déjà expliqué tout cela…

Lire la suite...

dimanche 5 mars 2017

Vitesse de libération

— Ne me dites pas que vous aussi vous êtes allé voter à la primaire de la « gauche » socialiste, m’a lancé M. Bergeret d’un ton sévère, ne me dites pas que vous avez pris part à cette mascarade, vous me décevriez beaucoup.

Lire la suite...

dimanche 4 janvier 2015

Néo-voltairianisme

— Savez-vous, m’a demandé M. Bergeret, savez-vous ce qu’il faudrait faire pour avoir une probabilité de sortir de la crise dans laquelle nous nous enfonçons chaque jour davantage, moralement tout autant et même plus encore que matériellement ?

Lire la suite...

dimanche 9 novembre 2014

Liquéfaction

En regardant un documentaire sur le réchauffement planétaire où l’on voyait, dans un raccourci saisissant, la calotte glaciaire se rétrécir d’année en année au cours des dernières décennies, au point de laisser en permanence un libre passage maritime par le nord, d’un océan à l’autre, l’idée m’est venue que ce que l’on montrait là n’était pas seulement la description d’un phénomène géologique de grande ampleur mais aussi la métaphore d’un processus peut-être plus grave encore que la fonte de la banquise polaire : celui de la liquéfaction idéologique du monde moderne sous l’emprise de la mondialisation capitaliste. La disparition de l’inlandsis arctique était l’illustration même que nous avions, au sens propre comme au sens figuré, perdu le nord.

Lire la suite...

dimanche 6 juillet 2014

Trompe-l’œil

''La pensée politique de notre temps s’est enfermée dans l’illusion démocratique comme la cosmologie précopernicienne s’était enfermée dans l’illusion géocentrique. Une fois encore des articles de foi, ne reposant que sur des apparences, sont érigés en vérités de fait…

Lire la suite...

- page 1 de 4