éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 5 octobre 2014

Faut réguler ! Faut réguler !

Peut-être avez-vous appris ce qui s’est passé récemment à Barcelone, la très visitée capitale catalane. Non, pas la grande manifestation indépendantiste ; une autre, plus modeste mais non moins significative…

Lire la suite...

dimanche 7 septembre 2014

Néo-chevalerie

Monsieur Bergeret, à qui je venais d’exposer mon point de vue sur les prétentions hégémoniques de la classe moyenne, m’a fait la remarque suivante :

Lire la suite...

dimanche 8 juin 2014

Épicure et les pourceaux

Pour peu qu’on prenne quelque distance avec le tohu-bohu de « l’actualité » et son kaléidoscope événementiel, on ne peut manquer d’être frappé par l’uniformité grandissante du spectacle que le monde actuel offre à l’observation…

Lire la suite...

dimanche 12 mai 2013

Tête de gondole

Après la revigorante nouvelle de l’élection d’un pape « ami des pauvres » (y aurait-il donc chez les vicaires du Christ et leurs ouailles des gens qui seraient mal disposés envers les pauvres ?), nos valeureux médias nous régalent d’une autre information émerveillante : sous le titre « Birmanie : deux ans après la fin de la junte, la société de consommation s’installe », la presse nous apprend que « deux ans après le départ de la junte birmane et l’ouverture au monde d’un pays reclus pendant 50 ans, la révolution s’installe en tête de gondole : les marques du monde entier se ruent sur un marché de 60 millions d’habitants, avide de produits étrangers ».

Lire la suite...

lundi 5 novembre 2012

Le quota

On a pu lire récemment dans la presse que, lors de l’affaire de faux espionnage qui a secoué l’entreprise Renault en 2011 et qui a valu à trois de ses cadres d’être accusés à tort et ignominieusement chassés, la direction de l’entreprise avait envisagé l’éventualité que ses trois collaborateurs soient conduits à un acte désespéré, et plus précisément à un suicide, par les sanctions extrêmes qu’elle avait décidé de leur infliger.

Lire la suite...

mardi 24 avril 2012

Un double bilan de faillite

Rarement le pouvoir de classe de la grande bourgeoisie aura été aussi arrogant et cynique qu’avec le sarkozysme. Autant que sous la monarchie de Juillet, sans doute, où la richesse fut instituée comme condition de la citoyenneté et où le banquier et président du conseil, Casimir Périer, proclamait en 1831 : « Il faut que les ouvriers sachent bien qu'il n'y a de remèdes pour eux que la patience et la résignation. » La même inspiration nous a valu, en 2007, d'un côté le bouclier fiscal, de l'autre le « travailler plus pour gagner plus » et à la suffisance bouffie du monarque orléaniste ont répondu la vulgarité et l'inculture du monarque présidentiel.

Lire la suite...

lundi 7 février 2011

Attente

Comme chacun sait, le capitalisme financier n’a été sauvé (provisoirement) de l’effondrement total que par l’injection massive de fonds publics dans le système bancaire occidental.

Lire la suite...

vendredi 4 février 2011

L’« anticapitalisme » d’Hervé Kempf à Jean-Claude Guillebaud

Comme tous les ans tombent les feuilles. Hervé Kempf sort un nouveau libelle contre « les riches » et pour « sauver la planète » ; contre l'« oligarchie » et pour que « vive la démocratie ». Ce fonds de commerce donne quand même l'occasion aux militants anticapitalistes de France et de Navarre de battre la campagne.

Lire la suite...

mercredi 2 juin 2010

La sisachthie, ou l'abolition des dettes

La scène se passe sur l’Agora d’Athènes, où Socrate vient de rencontrer Ploutocratès.

Lire la suite...

mardi 6 avril 2010

Vision du monde

Le Médiateur de la République, Mr Delevoye, a remis récemment au Président Sarkozy, son rapport annuel sur l’état de notre société. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le bulletin de santé n’est guère rassurant.

Lire la suite...

- page 2 de 3 -