Le gilet jaune est le vêtement que portent les gens en détresse sur le bord de la route et les ouvriers qui travaillent sur la voirie ou sur les chantiers. Ce sont les invisibles, ceux qui craignent que le public ne les voit pas, qui sont contraints d’enfiler ledit gilet. Patrick Boucheron n’est assurément pas dans ce cas. Professeur au Collège de France, il est l’historien professionnel qu’on entend le plus souvent à la radio, qui bénéficie du plus grand nombre de comptes rendus dans la presse et qui est le plus régulièrement invité dans les grandes manifestations culturelles. À peine sorti de l’imprimerie, son dernier ouvrage, consacrée aux « vies posthumes d’Ambroise de Milan (IVe-XVe siècles) » a déjà bénéficié de nombreux comptes rendus élogieux dans les médias.