éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 2 février 2020

Soixante-dix ans après Orwell (II) Les managers et le totalitarisme

Quant Orwell conçoit la matrice du roman qui sera 1984, il a déjà fait son miel de la critique par James Burnham de l’émergence d’une nouvelle classe dirigeante opposée à la démocratie libérale comme au socialisme, qu’il avait nommée « managers » et dont il voyait l'incarnation, dans l'entre-deux-guerres, chez les bureaucraties soviétiques et nazis mais aussi, aux États-Unis, chez les dirigeants d’entreprise.

Lire la suite...

vendredi 31 janvier 2020

La grève

Le monde des Prolos selon Louis Oury est celui de la guerre froide, des écarts et des affrontements sociaux qui vont culminer avec la grande grève de l’été 1955. Il livre un témoignage d’apprentissage, celui d’un jeune chaudronnier issu du monde agricole des régions rurales de la Loire, pour qui le passage par la condition ouvrière est une étape dans un parcours de promotion sociale. À Saint-Nazaire, dans les chantiers navals, il se rapproche d’une classe ouvrière nullement enchantée...

Lire la suite...

mercredi 29 janvier 2020

Mr Conan Doyle

À Londres, dans le dernier quart du XIXe siècle, on comptait 90 000 arrestations en moyenne par an, deux cents cas de morts violentes, plus d’une centaine de corps repêchés dans la Tamise. La misère était considérable, à la mesure des triomphes de l’Empire.

Lire la suite...

mardi 28 janvier 2020

Howard Zinn (1922-2010). Retour sur la vie d’un historien et militant

En post-scriptum : « Bibliographie en langue française »

Dans son autobiographie, Howard Zinn (1922-2010) livre la trame individuelle de sa conception de métier d’historien soucieux de remettre les classes populaire, avec leur quotidien et leurs idéaux, à leur place d’acteur principal de l’histoire.

Lire la suite...

lundi 27 janvier 2020

Il y a dix ans, Howard Zinn disparaissait

Le 27 janvier 2010, à Santa Monica (Californie), Howard Zinn, âgé de 87 ans, succombait à une crise cardiaque après une réunion publique, en se rendant à une manifestation. Sa fin aura ressemblé à tout ce qui la précéda.

Lire la suite...

dimanche 26 janvier 2020

Soixante-dix ans après Orwell (I) Dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre (4)

Parmi les nombreux clichés qui brouillent l’image d’Orwell en France – empêchant qu’au-delà des hommages rituels à l’icône il soit lu pour ce qu’il est, l’un des plus importants penseurs et écrivains politiques du XXe siècle, et reconnu comme l’un des siens par sa propre famille politique, la gauche radicale –, il y en a deux dont les chroniques « À ma guise » pourrait aider à nous défaire.

Lire la suite...

vendredi 24 janvier 2020

Shakespeare in blog (VIII) J’ai dormi, j’ai fait le mort

Où l’on voit comment, d’un sonnet à l’autre, la décision du traducteur pour un sens ou un autre de tel mot dans tel vers de tel sonnet dépend de plus en plus d’un ensemble de plus en plus important de sonnets : ne sont pas seulement mobilisés la position, les relations, les rimes et les associations mais aussi le nombre d’occurrences et les contextes pour réduire les ambivalences, ramener la polysémie initiale au choix qui s’impose à la fin de l’enquête de Pascal Poyet, un mot après l’autre.

Lire la suite...

mercredi 22 janvier 2020

Pour une conception anthropocentrique de la nature

« Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend. » Le succès de ce slogan cher aux ZADistes s'inscrit dans un contexte intellectuel marqué par les projets de repenser le rapport nature-culture d'auteurs comme Bruno Latour et Philippe Descola, qui ont en commun de vouloir enterrer Descartes et sa conception de la science destinée à rendre l'homme « comme maître et possesseur de la nature ». Avec pour version la plus radicale, les appels du collapsologue Pablo Servigne à se « réensauvager » comme seule alternative face aux désastres environnementaux, en cours et à venir, causés par le capitalisme…

Lire la suite...

lundi 20 janvier 2020

À propos du « consentement » de Vanessa Springora et de l’affaire Matzneff

L’actualité des premières semaines du mois de janvier 2019 a été largement occupée par l’affaire Gabriel Matzneff, qui fait suite à la publication du témoignage de Vanessa Springora, Le Consentement. Avec cette analyse, Gérard Noiriel revient moins sur ce qui relève, autant d'une affaire de mœurs que du fonctionnement du système éditorial parisien, que des conditions socio-historiques qui ont permis que l'abus sexuels sur mineurs devienne un problème public.

Lire la suite...

samedi 18 janvier 2020

Soixante-dix ans après Orwell (I) Dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre (3)

La méthode des chroniques « À ma guise » est, pour une large part, celle du petit fait politiquement significatif…

Lire la suite...

- page 2 de 52 -