éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 23 décembre 2019

C'est plus compliqué que ça…

Un procédé classique, pour se débarrasser symboliquement de l’empêcheur de penser en rond, du briseur de consensus, c’est de jeter le doute sur ses capacités intellectuelles et son aptitude à juger sainement des choses.

Lire la suite...

mercredi 11 décembre 2019

Le relativisme rampant de Philippe Descola

Au début des années 2010, Philippe Descola, alors professeur au Collège de France, chaire d’anthropologie de la nature, donne une conférence dans laquelle il résume les principales thèses développées dans ses précédents ouvrages. Ces thèses s'inscrivent dans un mouvement d'idées qui, depuis quelques années, au nom du respect des peuples non occidentaux et du refus de l'ethnocentrisme, professe en fait un relativisme dévastateur…

Lire la suite...

mercredi 27 novembre 2019

Actualités du scepticisme (VII) Texte et contexte de l'histoire du scepticisme selon Richard Popkin

L'Histoire du scepticisme est l’œuvre centrale de mon père, l’historien de la philosophie Richard Popkin. Il a commencé à élaborer ses idées entre 1945 et 1950, durant ses années d’études. La première version, parue en 1960, est son premier livre, et la publication qui a établi sa réputation. Malgré son succès et sa disponibilité constante jusqu'à la mort de mon père en 2005, il ne l’a jamais tenu pour achevé. Il a ainsi continué durant près d'un demi-siècle à le retravailler à la lumière de ses recherches et de celles d'autres spécialistes.

Lire la suite...

lundi 4 novembre 2019

Actualités du scepticisme (VI) Pierre Bayle hyper-sceptique

C'est dans la pensée du dernier sceptique du XVIIe siècle, Pierre Bayle, qu'on trouve le point culminant des critiques sceptiques de la philosophie et de la théologie. Dans ses très nombreux écrits, cet hyper-sceptique attaque une grande variété de théories et d’opinions.

Lire la suite...

vendredi 25 octobre 2019

Actualités du scepticisme (V) Spinoza et l’examen minutieux de la raison

Spinoza a été le premier à appliquer les méthodes rationnelles ou scientifiques à la religion, avec des résultats parfaitement destructeurs qui contribueront de façon décisive à la sécularisation de l’homme moderne au cours des trois siècles suivants.

Lire la suite...

mercredi 23 octobre 2019

Croyances et vices du savoir (II)

— Après cette digression littéraire, revenons à votre livre sur LesVices du savoir. La notion de croyance semble être à cheval à la fois sur l’épistémologie (la recherche de la vérité) et sur l’éthique (la recherche du bien). La thèse que vous défendez au début de ce livre consiste à dire qu’il y a à la fois disjonction et corrélation entre le niveau épistémologique et le niveau éthique des croyances. Pourriez-vous préciser en quelques mots ce point ?

Lire la suite...

vendredi 18 octobre 2019

Actualités du scepticisme (IV) Au cœur des controverses religieuses (2) : la contre-argumentation catholique

La redécouverte du scepticisme antique en pleine guerre des religions entre catholiques et protestants a pris une place centrale dans l'établissement du critère de la vérité, imposant au fidèle qui veut choisir en toute raison entre les Églises de trouver de bons arguments…

Lire la suite...

mercredi 16 octobre 2019

Croyances et vices du savoir (I)

Pour Henri de Monvallier, le dernier livre de Pascal Engel, Les Vices du savoir, peut être considéré comme un jalon important après presque quarante ans réflexion sur le thème de la croyance en lien à la fois avec l’éthique et l’épistémologie…

Lire la suite...

vendredi 11 octobre 2019

Actualités du scepticisme (IV) Au cœur des controverses religieuses (1) : l’argumentation protestante

Au cœur de l’opposition entre catholiques et protestants, la redécouverte du scepticisme antique prend une place centrale pour l'établissement du critère de la vérité religieuse. Au vu de la pluralité des prétendants, qu’est-ce qui permet en effet au fidèle de choisir entre les Églises ?

Lire la suite...

mercredi 9 octobre 2019

Actualités du scepticisme (III) Son histoire selon Richard H. Popkin (2)

Selon un récit longtemps dominant (et qui structure encore fortement la vulgate progressiste), la rupture moderne se joue entre science et religion, l’Église ayant mal à propos lié son sort à la cosmologie antique et à la métaphysique aristotélicienne, que les conquêtes scientifiques récentes avaient ruinées…


Lire la suite...

- page 1 de 5