éditions Agone

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Révolution sociale ou barbarie

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 15 novembre 2019

En suivant Rosa Luxemburg (II). Lettre d'une non-sentimentale

Lorsqu'en 1920 Karl Kraus publie une lettre que Rosa Luxemburg a écrite trois ans plus tôt à son amie et camarade Sonia Liebknecht alors qu'elle était incarcérée à la prison de Breslau, une imprudente lectrice « non-sentimentale » de Die Fackel lui envoie une réponse railleuse, à laquelle le terrible satiriste répond en dénonçant la bassesse de la nature humaine.

Lire la suite...

lundi 11 novembre 2019

Ce jour de novembre 1918 où la révolution allemande s'est arrêtée à Strasbourg (Alfred Döblin)

Toute la nuit le ciel resta noir. De sa cachette, une lune invisible projetait une lueur magique sur quelques nuages qui s’étiraient lourdement sous elle. Comme la veille, à l’aube, un vent glacial et coupant se mit à souffler, le ciel fut balayé, il était d’un blanc laiteux lorsque la ville s’éveilla. Çà et là des coups de feu claquaient. Une matinée lumineuse, rayonnante, commençait. Les gens descendaient dans les rues comme en un jour de fête. Ils s’attroupaient sur la Marktplatz, à la gare, dans la Hauptstraße devant le grand magasin. On était joyeux, les enfants aussi étaient de la partie. La guerre était indubitablement finie.

Lire la suite...

vendredi 8 novembre 2019

En suivant Rosa Luxemburg (I). Un portrait par Sebastian Haffner

Rosa Luxemburg était depuis le début du siècle un personnage politique de premier plan en Allemagne, bien que triplement marginale, en tant que femme, juive et à demi étrangère (née en Pologne russe, elle n’était devenue allemande que par un mariage blanc) ; en outre, le radicalisme de ses positions en faisait la terreur du bourgeois et même du social-démocrate…

Lire la suite...

mercredi 6 novembre 2019

Les écrits antifascistes de Camillo Berneri

Interrogé par l’Université populaire de Toulouse sur son édition d'un recueil de textes de Camillo Berneri Contre le fascisme, Miguel Chueca revient à la fois sur le parcours personnel et politique de l’auteur, militant et intellectuel anarchiste, et sur l’histoire de l’Italie des années 1920 et 1930.

Lire la suite...

vendredi 1 novembre 2019

Le premier coup de feu de la révolution allemande (octobre 1918)

Période ambiguë que ce mois d’octobre 1918 en Allemagne, entre guerre et paix, entre empire et révolution, entre dictature militaire et démocratie parlementaire. Les hommes ne voulaient plus mourir, plus maintenant que la guerre était perdue et pas au nom d’un honneur qui était un honneur de classe, auquel ils n’avaient aucune part et qui ne signifiait rien pour eux. Et c’est sur ce point que la révolution allait éclater…

Lire la suite...

lundi 21 octobre 2019

L’assassinat de Berneri à Barcelone en mai 1937

L’assassinat de Camillo Berneri et de Francesco Barbieri dans la nuit du 5 au 6 mai 1937 ne fut rendu public que le 8 mai (Boletín de Información, CNT-FAI). En raison sans doute de l’appel à la trêve lancé le 6 mai, les détails du meurtre ne furent rapportés par Solidaridad Obrera que le 11 mai, quelques jours après la fin des combats. On n’a jamais pu établir formellement qui fut responsable de la mort de Berneri et Barbieri…

Lire la suite...

mercredi 28 août 2019

Le fascisme enfanté par les guerres

Inlassable militant anti-fasciste, Camillo Berneri (1897-1937) montre dans ce texte comment, lorsqu'il est question pour l'Italie d'entrer en guerre contre la Turquie pour conquérir la Libye ou en 1915 pour participer à la Grande Guerre, le voile de la démocratie libérale se déchire. Les coups de forces répétés du pouvoir exécutif et la mise en place d'une dictature de fait soi-disant justifiée par les circonstances ont fait le lit du fascisme à venir.

Lire la suite...

mercredi 21 août 2019

L'inquisition fasciste

Le militant et intellectuel anarchiste Camillo Berneri a exploré la terreur fasciste en menant un rigoureux travail de collecte d'informations. Dans ce texte – initialement publié en 1933 et extrait du recueil Contre le fascisme paru le 21 août –,  il donne la parole aux faits de violence du régime de Mussolini et dénonce la monstruosité de l'inquisition fasciste.

Lire la suite...

mercredi 24 juillet 2019

Les crimes fascistes (Florence, 3 octobre 1925)

De la Grande Guerre à la Guerre d'Espagne, Camillo Berneri (1897–1937) a lutté contre le fascisme par la plume et par l'action. Cet intellectuel et militant anarchiste italien est l'un des premiers à mener une réflexion de fond sur ce phénomène politique nouveau. Face à une presse internationale complaisante, il mène l'indispensable travail de recueil et de publication des informations qui dévoilent ce régime de terreur. Extrait du recueil Contre le fascisme (à paraître le 21 août prochain), ce texte fait connaître les massacres de Florence d'octobre 1925.

Lire la suite...

lundi 3 juin 2019

« Tout le pouvoir aux soviets ! » La tactique bolchévique

Battant en brèche les images d’Épinal sur les conseils ouvriers, l'ouvrage d'Oskar Anweiler revient sur cet élément fondamental de la révolution russe. Autant récit chronologique qu'étude analytique, ce livre a ouvert la voie à tout un courant de recherches sur les mécanismes sociaux et institutionnels de la révolution russe. Surtout, alors que le capitalisme dévore jusqu’à la possibilité d’imaginer son renversement, il mène une vraie réflexion politique sur le destin des soviets et reste à ce titre une source d’enseignements pour celles et ceux qui n’ont pas renoncé à l’idée d’un pouvoir populaire.

Lire la suite...

- page 1 de 2